Médecine Expérimentale et Régénératrice (MER)

Médecine Expérimentale et Régénératrice (MER)2018-10-09T15:19:33+00:00
Les unités d’enseignements (UE)

HMBS401 Projet de recherche fictif (10 ECTS)
HMBS403 Stage (20 ECTS)

Vous devez compléter le contrat pédagogique en inscrivant vos noms et prénoms, votre parcours, votre n° étudiant et votre adresse mail. Vous notez les UE que vous avez choisies.

Pour que votre contrat soit complet, vous devez choisir 6 UE pour obtenir 30 ECTS pour la validation de votre semestre.

Les inscriptions pédagogiques ne peuvent être réalisées que si une Inscription Administrative a été faite.

Les IP sont indispensables et obligatoires.

Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez contacter la scolarité du service scolarité des Masters.

Présentation

Le parcours MER s’adresse aux étudiants en Sciences, Médecine, Pharmacie, Odontologie, des Ecoles Nationales Vétérinaires, de Chimie et d’Ingénieurs.

Il s’appuie sur les compétences de spécialistes des unités de recherche montpelliéraines et du territoire national.

La formation s’inscrit dans les priorités thématiques soutenues par le pôle Rabelais et la région Languedoc-Roussillon dans le secteur biologie- santé.

Cette formation organisée sur deux ans aborde les grandes fonctions physiologiques et les méthodes les plus avancées permettant de normaliser les homéostasies perturbées par les pathologies. Cette approche transrationnelle est permise par les nombreuses interactions entre fondamentalistes et cliniciens.

En première année, les fondamentaux de physiologie intégrée seront renforcés et certains mécanismes physiopathologiques seront abordés. Un stage de 2 mois permettra d’avoir un premier contact avec un laboratoire de recherche.

En deuxième année, l’accent sera mis sur les méthodes les plus innovantes de traitement de pathologies chroniques (diabète, insuffisance cardiaque, myopathies, pathologies inflammatoires chroniques, etc…). La médecine régénératrice, ses principes et applications cliniques seront particulièrement développés.

Objectifs et débouchés

Il concerne les étudiants désireux de poursuivre leurs études en effectuant une thèse d’Université dans le domaine de la physiologie/physiopathologie avec une approche ciblée plus particulièrement vers les méthodes thérapeutiques modernes.

Il vise aussi à former des professionnels compétents pour les étudiants qui souhaiteraient s’orienter vers l’industrie pharmaceutique et les entreprises de biotechnologies.

Terrains de stage

Sigle

Institut

Directeur du laboratoire

Axe thématique

Directeur d’équipe

Mots clés

CNRS UMR203

INSERM U661
IGF

 

*Endocrinologie
*Physiologie
*Pharmacologie

Gilles Guillon
Patrice Mollard
Stephanie Barrerre/Matteo Mangoni
Emmanuel Bourinet
Phillipe lory
Chris Jopling
Eric Renard
Stéphane Dalle
Endocrino Ocytocine/Vasopressine (stress,
anxiété)
rythme hormonaux
cardioprotection
nociception/cannaux calcique
canalopathie (épilepsie, douleur,autisme..)
régénération myocardique
Diabète et obésité
régulation cellule béta pancréatique

INRA UMR866

DMM

Anne Bonnieu
*Remodelage musculaire
*Endocrinologie mitochondriale et nutrition
Anne Bonnieu
Wrutniak-cabello/Casas
régénération musculaire
déséquilibre nutritionnel/antioxydant/

INSERM U1046

PMECM

Jacques Mercier
*Tissus contractil
*Tissus contractil
*Tissus contractil
*Tissus contractil
Jacques Mercier
Sylvain Richard
Alain lacampagne
Pascal Santa Barbara
muscles et maladies chronique
cœur et vaiseaux
calcium, CEC
différenciation muscle lisse

EA-7288

Anne Lajoix
*Protection cellule béta pancréatique contre stress….
*Immunomodulation et risque cardio-vasculaire dans la dysfonction métabolique
Sylvie Péraldi-Roux
Bernard Jover

U844

Christian Jorgensen
*Cellules souches mesenchymateuse et homéostasie tissulaire: impact sur des CSMs sur le viellissement et les pathologies lieées à l’âge
*Chemokines, Estrogen Receptors and Tumor
Microenvironment: Gene Therapy Perspectives
*Contrôle moléculaire des fonctions monocytaires dans
l’arthrite
*Tolérance et auto-immunité
Cellules dendritiques tolérogènes et lymphocytes T régulateurs dans l’arthrite
Analyses génétiques et physiopathologie des maladies
inflammatoires
Jean-Marc Brondello
Gwendal Lazennec
Florence apparailly(florence.apparailly@inserm.fr)
 

Francisco-javier.hernandez@inserm.fr

pascale.plence@inserm.fr
 

Isabelle.touitou@inserm.fr

sénécense articulaire
cancer et hormones
modulation activité monocytaires
tolérisation de lymphocytes T CD8 +
Cellules Présentatrices d’Antigène (CPA) et
homéostasie de la réponse immunitaire
gènes associés aux maladies
inflammatoires chroniques