Les unités d’enseignements (UE)

Tronc commun :

PAM2IBRE Bioéthique et réglementation (3 ECTS)

PAM2MMPM Management de projet et management du risque (2 ECTS)

HAV925V Valorisation de la recherche et innovation (5 ECTS)

Spécialisation en Bioproduction :

HAV916V Multidisciplinary Lab Project 1 (3 ECTS)

HAV917V Multidisciplinary Lab Project 2 (6 ECTS)

HAA910V Bioproduction et valorisation de la biodiversité microbienne (3 ECTS)

HAV930V Ingénierie des bioprocédés continus et fed-batch (3 ECTS)

HAV910V Ingénierie des bioprocédés II, spécificités des applications santé (2 ECTS)

HAV911V Ingénierie de la production de protéines recombinantes (3 ECTS)

Spécialisation en Ingénierie Thérapeutique (Faculté de Pharmacie) :

PAM2IMLP Multidisciplinary lab project ,

PAM2IDNM Découverte de nouveaux médicaments

PAM2IIBI Ingénierie des biothérapies

PAM2IFBB Formulation de biomédicaments et biomatériaux

PAM2NSA Nanotechnologies pour la santé

Les unités d’enseignements

HAV005V Stage long FDS (30 ECTS)

Vous devez compléter le contrat pédagogique en inscrivant vos noms et prénoms, votre parcours, votre n° étudiant et votre adresse mail. Vous notez les UE que vous avez choisies.

Pour que votre contrat soit complet, vous devez choisir 6 UE pour obtenir 30 ECTS pour la validation de votre semestre.

Les inscriptions pédagogiques ne peuvent être réalisées que si une Inscription Administrative a été faite.

Les IP sont indispensables et obligatoires.

Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez contacter la scolarité du service scolarité des Masters.

Présentation

Le parcours IBIS de la Mention Biologie Santé est destiné à apporter une formation aux étudiant.es en vue de créer et de produire les thérapies de demain, en utilisant les outils issus des biotechnologies. Les progrès scientifiques réalisés dans la compréhension des maladies humaines conduisent à des innovations en santé, pour la plupart portées par les entreprises de biotechnologies. Le dynamisme
mondial dans la création de sociétés hautement spécialisées, avec un savoir-faire particulier, doit coïncider avec des formations menant à ces nouveaux métiers et compétences.

Ces thérapies sont complexes dans leur nature et leur utilisation thérapeutique, et leur obtention va donc faire appel à des compétences pluridisciplinaires et transversales en biotechnologies. Le parcours IBIS répond à ce besoin de formation. Les aspects développés concernent :
– Les outils biotechnologiques destinés à la découverte de molécules thérapeutiques innovantes, de nature biologique (protéines et anticorps recombinants, cellules) ou chimique.
– L’ingénierie des bioprocédés destinés à la production industrielle de ces composés, leur formulation et leur vectorisation (nanobiotechnologies).

Le parcours IBIS se veut une formation innovante dans le domaine des biotechnologies-santé, destinée à répondre aux besoins des industriels du secteur, en proposant un enseignement appliqué, pluridisciplinaire, pratique et intégré, pour permettre à des jeunes scientifiques de participer aux innovations de demain. Le parcours est labellisé par le LabEx MabImprove.

Objectifs

Les étudiant.es ainsi formé.es maîtriseront tous les concepts leur permettant de créer une thérapie issue des biotechnologies, de la produire, de la formuler et de la modifier en vue de la mise en place d’un traitement personnalisé chez les patients. Les concepts acquis pourront s’appliquer aux biotechnologies santé mais également à d’autres domaines des biotechnologies.

Les étudiant.es auront plus particulièrement acquis des compétences dans le domaine :
• des stratégies et des outils utilisés en innovation pharmaceutique (stratégies – omiques, criblage haut débit, drug design, obtention et ingénierie des biomédicaments, immunothérapie et anticorps monoclonaux, bioinformatique et biologie des systèmes) ;
• des stratégies et outils utilisés pour la production des médicaments innovants (génie des procédés, banques cellulaires, ingénierie du vivant) et leur formulation (biopharmacie, nanobiotechnologie, vectorisation, biomatériaux, dispositifs médicaux). ;
• de la gestion et du management de projet, du cadre éthique et des outils de valorisation
de la recherche.

Débouchés professionnels

En terme de débouchés, les étudiant.es pourront exercer des métiers d’ingénieurs ou de chefs de projet dans des entreprises de biotechnologie de toute taille, des industries pharmaceutiques et vétérinaires, des sociétés de service (CRO et CMO). Ils pourront également occuper des postes d’ingénieurs dans la recherche publique, dans les centres hospitaliers ou dans les services de
partenariat et de valorisation (SATT, Inserm transfert). Certains pourront aussi se destiner à des métiers d’accompagnement de l’innovation, par exemple au sein de pôles de compétitivité ou de cabinets de conseil. D’autres pourront choisir de poursuivre leur cursus par une thèse d’Université réalisée en milieu académique ou industriel.

Un Master professionnalisant

La formation s’appuie sur les besoins des industriels du secteur des biotechnologies qui sont partie prenante de la formation tout au long du cursus M1 et M2. Un volant important d’enseignements est consacré à la professionnalisation avec des modules d’insertion
professionnelle, des enseignements d’anglais scientifique et de communication et des stages de longue durée. De plus, pour les étudiant.es qui souhaitent accélérer leur insertion en entreprise, le M2 est ouvert à l’alternance, avec des périodes de séjours en entreprise et des
périodes de cours réparties sur tout le premier semestre.

La pédagogie employée s’appuyera notamment sur l’apprentissage par projets et la mise en situation réelle des étudiant.es qui seront pleinement préparé.es à leurs futurs métiers qui nécessitent des capacités d’adaptation, de la créativité, du travail en équipe, de la polyvalence, de l’initiative et de la curiosité.