Les unités d’enseignements (UE)

HMBS401 Projet de recherche fictif (10 ECTS)
HMBS403 Stage + UE méthodologie (20 ECTS)

Vous devez compléter le contrat pédagogique en inscrivant vos noms et prénoms, votre parcours, votre n° étudiant et votre adresse mail. Vous notez les UE que vous avez choisies.

Pour que votre contrat soit complet, vous devez choisir 6 UE pour obtenir 30 ECTS pour la validation de votre semestre.

Les inscriptions pédagogiques ne peuvent être réalisées que si une Inscription Administrative a été faite.

Les IP sont indispensables et obligatoires.

Si vous rencontrez des difficultés, vous pouvez contacter la scolarité du service scolarité des Masters.

Présentation

Ce parcours est consacré à la microbiologie au sens large, incluant ici l’immunologie. Il vise à assurer une formation de niveau Master sur les processus infectieux et les agents pathogènes de l’Homme (bactéries, virus, parasites unicellulaires…).

L’enseignement s’intéresse tout particulièrement aux aspects moléculaires et cellulaires, ce qui caractérise ce parcours de Master. Il est ancré dans la communauté des laboratoires de recherche de Montpellier s’intéressant à ces aspects de l’infectiologie, laboratoires universitaires (facultés des Sciences, de Médecine, de Pharmacie), instituts de recherche (CNRS, INSERM, IRD, CIRAD…) et centres hospitaliers universitaires de Montpellier et de Nîmes.

Les laboratoires susceptibles d’accueillir des étudiants dans le cadre de ce Parcours de Master (ainsi qu’éventuellement pour un doctorat ultérieur) sont pour la très grande majorité associés aux grands instituts de recherche français et sont particulièrement nombreux (plus de 70 encadrants HDR). Ils représentent une grande expertise dans le domaine, comme le montrent leur engagement dans des projets nationaux ou européens, et leur visibilité internationale bien établie. Les liens avec le groupe COIMBRA d’universités européennes donnent également une ouverture internationale à ce parcours de master. Le Pôle de compétitivité interrégional PACA-LR EuroBiomed (dont un des axes majeurs est « Diagnostic et thérapeutique des maladies infectieuses et tropicales ») et l’IHU « Méditerranée-Infection/Infectiopole Sud » auxquels sont associés de nombreux chercheurs impliqués dans ce parcours, constituent des leviers d’innovation et potentiellement d’insertion économique.

L’enseignement intégré pour les deux années de Master, bien que non-exhaustif dans le domaine, vise à donner aux étudiants un niveau de compétences leur permettant d’appréhender n’importe quelle thématique spécifique en recherche ou en développement dans les domaines de la Microbiologie et de l’Immunologie, sous leurs aspects moléculaires et cellulaires. L’enseignement est de plus en plus dispensé en anglais (visant à n’être qu’en anglais à partir de l’année universitaire 2021-2022). Les cours sont dispensés sous la forme de conférences abordant jusqu’aux travaux de recherche les plus récents et sous la forme d’enseignements dirigés avec analyse critique d’articles. La formation pratique est réalisée pour l’essentiel au sein de laboratoires de recherche (stages) mais aussi par des travaux pratiques en immunologie.

Les UE spécifiques du M1 sont les suivantes : Bases moléculaires des maladies infectieuses; Immunopathologie; Approches expérimentales en infectiologie. Elles sont complétées par des UE dites de tronc commun ou communes avec d’autres parcours : Immunologie fondamentale; Biologie cellulaire ; Génomique fonctionnelle; Statistiques appliquées à la biologie; Biochimie structurale; Phénomènes dynamiques et interactions dans les systèmes biologiques, Outils mathématiques et informatiques.

Les UE du M2 n’ont lieu qu’au premier semestre : UE spécifiques (Parasitologie moléculaire; Bactériologie et Virologie; Immunologie) et UE de tronc commun (Information génétique – épigénétique – bases mécanistiques, Signalisation : méthodes et concepts, Bioinformatique et biologie des systèmes, Physiopathologie intégrée, Biophysique moléculaire).

Introduction

This Master’s degree specialization is devoted to Microbiology in a broad sense, including Immunology. It aims to provide a Master’s level training in infectious processes and human pathogens (bacteria, viruses, unicellular parasites…).

The program is particularly focused on molecular and cellular aspects, a characteristic of this Master’s specialization. It is supported by the community of Montpellier research laboratories interested in these aspects of Infectiology: university laboratories (faculties of Sciences, Medicine, Pharmacy), research institutes (CNRS, INSERM, IRD, CIRAD…) and university hospitals (CHUs of Montpellier and Nîmes).

The numerous laboratories likely to host students as part of this Master’s program (as well as for a subsequent PhD) are for the most part associated with major French research institutes. They include more than 70 HDR supervisors with nationally and internationally acknowledged expertise in their respective research fields and who are involved in national and European projects. The links with the COIMBRA Group of European universities also give an international context to this Master’s specialization. The Inter-regional Competitiveness Cluster PACA-LR EuroBiomed (one of the major axes of which is « Diagnosis and Therapeutics of Infectious and Tropical Diseases ») and the IHU « Méditerranée-Infection / Infectiopole Sud » with which many researchers involved in this Master’s program are associated, are levers of innovation and may offer future career opportunities.

The two-year integrated Master’s program, although not exhaustive in the field, aims to give students important skills allowing them to comprehend any specific topic in research or development in the molecular and cellular aspects of Microbiology and Immunology. Courses are increasingly taught in English (and are planned to be only taught in English from the academic year 2021-2022). The courses are delivered in the form of lectures that cover up to the most recent research work, and form of tutorials with critical analysis of scientific publications. Practical training is carried out mainly in research laboratories (internships) but also as practical work sessions in immunology.

In the first year (M1), specialized courses (Molecular bases of infectious diseases; Immunopathology; Experimental approaches in Infection Biology) are supplemented with courses shared with other specializations in the Health and Biology Master’s program: Immunology; Cell biology ; Functional genomics; Statistics applied to biology; Structural biochemistry; Dynamic Phenomena and Interactions in Biological Systems, Mathematical and Computer Tools.

Second year courses (M2) only take place in the Fall semester: specialized courses (Molecular Parasitology, Bacteriology and Virology, Immunology) and core courses (Genetic information – epigenetics – mechanistic bases, Signaling: methods and concepts, Bioinformatics and biology of systems, Integrated Pathophysiology, Molecular Biophysics).

Objectifs et débouchés

Ce parcours dispense une formation à la recherche et par la recherche (stages en M1 et en M2) qui trouve des applications concrètes, soit en recherche dite académique avec des débouchés dans les Universités et les organismes de recherche (CNRS, INSERM, IRD, INRA, CIRAD…), soit sur des thématiques de thérapeutique, de diagnostic ou de soins, qui enrichissent réciproquement les CHU et les entreprises dans le domaine.

Objectives and opportunities

This Master’s specialization provides training “through research and for research” (with internships in M1 and M2) which has concrete applications, either in academic research with PhD opportunities in universities and research organizations (CNRS, INSERM, IRD, INRA, CIRAD…), or in hospitals, “start-ups” and companies involved in the development and validation of new therapies and diagnostic tools.

Terrains de stage

Terrains de stage parcours Mic 2019